labrys, études féministes/ estudos feministas
janeiro/ junho 2016 - janvier/juillet 2016


 

Francine Descarries

Membre-fondatrice de l’Institut de recherches et d’études féministes de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), Francine Descarries est professeure au département de sociologie de cette même institution et directrice scientifique du Réseau québécois en études féministes (RéQEF).

Auteure du premier ouvrage québécois sur la reproduction sociale des sexes, Les cols roses et l’école rose, ses champs de recherche sont les théories féministes, l’évolution du discours et des pratiques du mouvement des femmes québécois, de même que des questions concernant la famille, le travail des femmes et la reproduction de la division sociale des sexes. En réponse à des besoins exprimés par des groupes de femmes et syndicaux, elle s’intéresse également à des questions touchant l’antiféminisme, la socialisation des femmes, la sexuation de l’espace public, les stéréotypes sexuels et l’articulation famille-travail.

L’Université du Québec lui a décerné en 2011 le Prix d’excellence en recherche et création, pour l’ensemble de sa carrière et la Société Royale du Canada lui octroyait, en 2012, le Prix en études du genre pour sa contribution à l’étude des rapports sociaux de sexe.

 

 

labrys, études féministes/ estudos feministas
janeiro/ junho 2016 - janvier/juillet 2016